Du Sud-Lipez au salar

D’abord Tupiza, importante ville du sud bolivien, puis les confins de l’Argentine et du Chili, pour enfin revenir au point de départ : à quoi faut-il s’attendre pendant cette boucle « touristique » de quatre jours et d’environ 1.500 kilomètres ?

A de la piste et de la poussière. Beaucoup ! A des virages, des ascensions et des descentes à n’en plus finir. Au vent, au froid et au soleil qui se chassent l’un-l’autre. Mais rien d’insurmontable pour accéder à toutes les richesses du Sud-Lipez et du salar d’Uyuni. Rapide aperçu entre Far West, steppe, désert, paysage lunaire et mélange improbable de couleurs. Refuges, ensablement, panne et d’autres surprises en prime.

Vue au départ de Tupiza. En route vers le Sud-Lipez !

Vue au départ de Tupiza. En route vers le Sud-Lipez !

Après quelques kilomètres, ambiance Far West et cactus en fleur

Après quelques kilomètres, ambiance Far West et cactus

Une première pause...

Une première pause à Cesilios…

Bienvenue à San-Antonio-de-Lipez, village fantôme

Bienvenue à San-Antonio-de-Lipez, village fantôme

Une espèce de chinchilla, les vizcachas, actuelle propriétaire des ruines de San-Antonio-de-Lipez

Une espèce de chinchilla : les vizcachas, actuels propriétaires des ruines de San-Antonio-de-Lipez

De l'eau ressort le détergent qui servira à la fabrication de shampoing

De la Laguna Kollpa ressort le détergent qui servira à la fabrication de shampoing

Première lagune

Avec l’altitude, plus de pression

Au soleil brûlant succèdent le vent et l'orage

Au soleil brûlant succèdent le vent et l’orage

Une fois franchies les portes de la réserve nationale Avaroa

Une fois franchies les portes de la réserve nationale Avaroa

La Laguna verde au pied du volcan Licancabur

La Laguna verde au pied du volcan Licancabur

Le fameux désert au nom du peintre surréaliste Dali

Le fameux désert au nom du peintre surréaliste Dali

Bientôt 5.000 mètres et des geysers sous la terre

Bientôt 5.000 mètres et des geysers sous la terre

Le rouge pour la Laguna colorada

Le rouge pour la Laguna colorada

Le guide et chauffeur Freddy, aux petits soins avec son 4X4

Le guide et chauffeur Freddy, aux petits soins avec son 4X4

Nouveau départ après un ensablement

Nouveau départ après un ensablement

Ici règne le flamand rose

La  lagune, territoire du flamand rose

L'une des trois espèces du secteur

Flamands de James ou Chururu : l’une des trois espèces du secteur

El arbol de piedra, au cœur du désert de Siloli

El arbol de piedra, au cœur du désert de Siloli

La Montagne aux sept couleurs. Certains y voient, au sommet, les traits d'un chat blanc

La Montagne aux sept couleurs. Certains y voient, au sommet, les traits d’un chat blanc

Dans l'hôtel de sel de Chuvica, dernière halte avant le salar d'Uyuni

Dans l’hôtel de sel de Chuvica, dernière halte avant le salar d’Uyuni

Pendant que le repas se prépare, la nouvelle tombe : le désert de sel est inondé. Impossible de rejoindre les îles centrales

Pendant que le repas se prépare, grâce à Irma, la nouvelle tombe : le désert de sel est inondé. Impossible de rejoindre les îles centrales

Le jour se lève sur le salar. La terre se confond avec le ciel

Le jour se lève sur le salar. La terre se confond avec le ciel

Malgré la pluie, une croûte saline craque sous les pieds

Malgré la pluie, une croûte saline craque sous les pieds

Les blocs extraits du désert servent à construire des hôtels, à sculpter ou à prendre le sel

Les blocs extraits du désert servent à construire des hôtels, à sculpter ou à prendre le sel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s