Jusqu’au Machu Picchu tu marcheras

Quand le porte-monnaie est maigre, le mochilero se doit d’observer un commandement s’il veut lui aussi visiter les sites touristiques en sauvant quelques billets : ne pas suivre les flots d’autres touristes. Alors pour s’offrir le Machu Picchu péruvien, adieu les tours, le train et le Chemin de l’Inca. A pied, le long de la voie de chemin de fer il marchera.

machu21

N’importe où sur le globe, sans fric, il y a moins de choix. Réalité inflexible qui dirige le monde et pousse à chercher des chemins détournés. Pour voir le Machu Picchu depuis Cusco au Pérou, il va donc falloir procéder par élimination.

machu33

Pour se rendre au Machu Picchu sans se ruiner, ce sera à pied…

Première certitude, ce ne sera par le biais du Chemin de l’Inca, la fameuse, magnifiques et hors de prix – plusieurs centaines d’euros – rando de quatre jours que le mochilero ira jusqu’aux vestiges archéologiques. De toute façon, il n’est pas sur la liste. Personne ne l’avait prévenu qu’il fallait réserver six mois à l’avance pour y participer, comme pour escalader le Huayna Picchu, la montagne jumelle du Machu Picchu. Ce ne sera pas non plus par le train qui relie Cusco à Aguas Calientes, option qui déleste encore de dizaines de dollars. Alors quoi, faire l’impasse sur la célèbre cité des Incas ? Non, pas moyen de s’avouer vaincu.

machu24

Le train, moyen de rallier Aguas Calientes sans se fatiguer

Ce sera en mini-bus jusqu’à Hydroelèctrica, au-delà des falaises de six cents mètres qui surplombent le fleuve Urubamba et puis à pied. D’abord le long d’une ligne de train, pendant huit kilomètres et, le lendemain matin, à 4 heures, en sens inverse jusqu’à l’entrée du site. Presque 2.000 marches plus loin, enfin le guichet et déjà une queue monstre. Patience. Achat du ticket d’entrée. Quatre heures de visite et retrouvailles avec la voie de chemin de fer, la camionnette à Hydroelèctrica et les précipices qui mènent jusqu’à Cusco.

machu32

Bilan : transport et visite pour une soixantaine d’euros. En prime, la quasi solitude en forêt le long du rio, le lever de soleil sur le Machu Picchu et une petite pointe de fierté de l’avoir fait. Rapide récit photographique pour ceux qui demandent encore à être convaincus. Et bien sûr, quelques clichés du Machu Picchu, des classiques et d’autres plus décalés…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s