Sur les rives du Beni, contre vents et marées

Un toit en feuilles de palmier brunies par le soleil. Pour ossature, de fins troncs taillés dans des arbres de la forêt amazonienne. Le tout un peu bancale. C’est ce qu’il reste de la maison de Nasierra, indigène tacana d’une soixantaine d’années, native de la communauté de San Miguel del Bala installée sur les berges du Beni, à l’uuest de la Bolivie.

beni27

Lire la suite

Publicités